Articles

Quelles Sont Les Règles De Séparation Des Voies De La Californie?

Nous avons tous vu des motocyclistes circuler entre les voies de circulation, soit pour se rendre plus rapidement à destination, soit pour éviter les collisions par l’arrière. Également connu sous le nom de ”séparation de voies », les motocyclistes en Californie peuvent légalement circuler entre les voies de circulation. La séparation des voies peut réduire la congestion routière et, dans certains cas, aider les conducteurs à éviter les accidents de moto.

La Californie a été le premier État des États-Unis à reconnaître légalement la pratique du fractionnement de voies. Avant 2016, la séparation des voies n’était pas illégale, mais n’était pas non plus codifiée dans le droit de l’État.

En vertu de la nouvelle loi, la California Highway Patrol (CHP) a rédigé des directives pour s’engager dans le fractionnement des voies de sécurité. Ces directives sont énumérées ci-dessous:

  • Les motocyclistes doivent éviter de rouler à une vitesse de 10 milles à l’heure supérieure à la circulation environnante. Selon le CHP, les dangers de séparation de voie augmentent à des différentiels de vitesse plus élevés.
  • Les motocyclistes doivent éviter la séparation des voies lorsque la circulation environnante se déplace à 30 milles à l’heure ou plus rapidement.
  • Le CHP suggère aux motocyclistes de tenir compte de l’environnement environnant avant de séparer la voie. Les motocyclistes doivent tenir compte de la largeur de la voie, de la taille des véhicules environnants, des conditions météorologiques et d’éclairage.
  • Le CHP recommande le partage de voies entre les voies situées à l’extrême gauche, car il est plus sûr que le partage de voies entre d’autres voies de circulation.
  • Les motocyclistes doivent éviter de séparer les voies autour des gros véhicules, tels que les camions commerciaux ou les autobus.
  • Les motocyclistes doivent éviter de rouler dans les angles morts des autres véhicules ou de s’attarder entre les véhicules.
  • En vertu de la loi californienne, il est illégal de rouler dans la voie d’accotement. Rouler dans la voie d’accotement n’est pas une séparation de voie.
  • Pour maximiser la sécurité lors de la séparation des voies, le CHP recommande d’augmenter la visibilité en portant des vêtements brillants et des vêtements réfléchissants. Les motocyclistes doivent également utiliser leurs feux de route pendant la journée.

Comment les automobilistes peuvent améliorer la sécurité En vertu de la Loi californienne sur la séparation des voies

Les automobilistes devraient aider à améliorer la sécurité des motocyclistes qui divisent les voies. Il existe plusieurs façons de rendre le fractionnement de voie plus sûr pour les motocyclistes. Si vous conduisez sur la voie de gauche, déplacez-vous vers la gauche pour laisser suffisamment d’espace aux motocyclistes pour passer.

Vous devriez toujours vérifier vos rétroviseurs et rétroviseurs avant de changer de voie ou de faire un virage. Assurez-vous d’utiliser vos clignotants lorsque vous changez de voie, faites un virage ou fusionnez dans la circulation. Enfin, ne conduisez jamais en étant distrait par un appareil électronique ou sous l’influence de drogues ou d’alcool.

Vous ne devriez jamais essayer d’entraver un motocycliste qui essaie de vous dépasser d’une manière qui met en danger sa sécurité, car c’est contraire à la loi.

Comprendre la faute En vertu de la Loi californienne sur le partage des voies

Les automobilistes et les motocyclistes se doivent mutuellement un devoir de prudence. Si vous subissez des dommages suite à un accident causé par un conducteur ou un motocycliste négligent, vous devez contacter un avocat spécialisé en blessures corporelles. Un avocat expérimenté peut vous aider à déterminer comment les lois californiennes sur la négligence s’appliquent à votre cas potentiel.

Contactez un avocat spécialisé en accident de moto de San Jose dans Notre cabinet pour en savoir plus

Avez-vous ou un être cher subi des dommages lors d’un accident de moto? Vous pouvez planifier une consultation gratuite avec un avocat spécialisé dans les accidents de moto de San Jose dans notre cabinet en appelant le (408) 956-6949 ou en utilisant notre formulaire d’examen de cas en ligne.

Continuez à explorer notre site Web pour en savoir plus sur les causes courantes d’accidents de moto en Californie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.